Le Deal du moment : -31%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
90 €

 :: DÉSERT :: Plaine aride :: Autoroute :: Bar Break Bones Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A Short Trip To Hell | ft. Styx
Jude Atkins
Jude Atkins
Jude Atkins
 Habitant(e)
Jude Atkins
Ven 3 Jan - 21:21
« A short trip to hell »
Think, Jude, think mate ! se répétait-il, les mains dans les poches, alors qu’il vagabondait dans les rues de Night Vale.

Il était seul sur son trottoir, Erika se tenait à côté de lui et une petite bruine commençait à humidifier l’air quand il se rendit compte qu’il n’était plus entouré de bâtiments. Il se tenait bien au bord d’une route, mais celle-ci n’était pas sécurisée par la présence rassurante d’immeubles ou de maisons. Tout autour de lui, du sable et encore du sable à n’en point finir ! Bon, il faut dire que ce n’est pas trop étonnant, quand on a vécu toute sa vie dans une ville au milieu d’un désert. Mais quand même ! Il y a de quoi déprimer.

Jude regardait autour de lui, son visage exprimant à merveille son désarroi. Un panneau lumineux  au pied de l’autoroute indiquait un bar quelques mètres plus loin. Aurait-il mieux fait de rebrousser chemin ? Mais la curiosité le piquait. Il n’était jamais allé au-delà de la ville avant, du moins pas sans son équipe de scouts à ses côtés.

Dans la vie d’un adolescent, on nous dit toujours qu'il y a des hauts et des bas. Bien sûr, on omet tout le temps de dire qu'il y a aussi ces moments d’entre-deux où rien n’est vraiment perturbant ni notoire. Notre scout favori était malheureusement bloqué dans l’une de ces périodes là : ni agréable ni pénible, juste…Vide. Et extrêmement ennuyante. Or, Jude et l’ennui n'ont jamais été une bonne combinaison. Ses solutions menaient toujours à la catastrophe, et cette journée là ne servira pas d’exception.

Ses pas le portèrent donc jusqu’à la porte de l’établissement. A l’extérieur, une rangée de véhicules tous plus cool les uns que les autres attendait dehors. Que faisaient les adultes pour oublier ? Boire ! Pour soigner un cœur brisé ? Boire ! Pour fêter quelque chose ? Boire ! Chasser l'ennui devait forcément compter comme une excuse pour acheter quelque chose dans un bar ! Et de plus, il était au milieu d'un désert. Il avait soif, il avait faim. Il n'avait pas beaucoup d'autre solution actuellement, pas vrai ? Alors Jude, même s’il n’était pas encore majeur, était forcément dans son droit d’américain cis-genre privilégié pour dépenser son argent de poche dans de l’alcool.

Sans remords, le petit brun poussa la porte et se rendit illico presto au comptoir. Parfois, le garçon qui ne voulait pas grandir voulait quand même se faire passer pour un grand. Et si le pauvre barman qui allait le servir se faisait tirer les oreilles par son patron à la fin, c’était même un petit plus !

Jude Atkins trotta vers l’un des tabourets libres –ils l’étaient tous en ce début d’après-midi, les rares clients présents étant regroupés dans des boxs sombres– et posa son délicat derrière d’ado turbulent sur ce dernier. Tant pis, il ferait la discussion au serveur, comme tous les adultes le faisaient dans les films et les séries qu’il avait regardé avant. Puis, avant même de pouvoir s’intéresser à la liste des boissons, il se retrouva face à la plus belle, la plus gracieuse, la plus séduisante créature de tous les temps. Et il failli tomber de son siège. Mais se rattrapa de justesse avant de planter son regard sur la carte. Jude souffla intérieurement un grand coup avant de sortir son sourire le plus éblouissant et le plus juvénile au possible et de le dirigé vers le belle inconnue.

I’ll have A Short Trip To Hell, pretty lady!


Peut-être que jouer la carte de l’adulte était tombé à l’eau. Mais que devait-il faire fasse à cette fille- non, cette femme…Cet astre au goût de paradis ? Avec un peu de chance, elle ne s’en soucierai point.
Sans quitter des yeux la gracile silhouette, il posa sans vergogne ses coudes sur le comptoir et sa tête dans ses mains.


Are your hair natural ? I dig the color ! My BFF would have loved it had he seen it, but he's more into spider legs these days-... Oh, and your eyes ! I've never seen anything shine so bright before ! What are the secret ingredients, lady ?


Eeet- Jude était lancé.

ft. Styx
Revenir en haut Aller en bas
Styx
Styx
Styx
 Habitant(e)
Styx
Ven 3 Jan - 22:06
A Short Trip To Hell
Styx ouvrit les yeux aux alentours de 11h. La lumière perçait l’appartement d’Ava depuis déjà un petit temps, mais venait à peine de la faire sortir de son lit…

Elle s’étira en se dirigeant vers la salle de bain. Elle devait se rendre au bar pour midi voir 13h, heureusement qu’Ava n’était pas tatillon là-dessus. Des fois elle lui laissait le bar des journées ou des nuits entières quand elle avait des choses plus importantes à faire.

M’enfin, la jeune femme prit une douche afin de se rebooster un peu. De s’être coucher a 2h du matin ne lui avait pas fait du bien, mais elle faisait pire quand elle travaillait de nuit. Enfin qu’importe. Elle laissa l’eau couler sur sa peau et ses cheveux et sourit doucement sous la chaleur de l’eau. Elle frémit et fit un shampoing ainsi qu’une bonne douche avant de sortir, de se sécher rapidement et de s’habiller en vitesse.

En vitesse mais toujours avec style. La jeune femme portait un jean skin et un crop top légèrement ouvert au niveau des seins. Elle mit ses lunettes de soleil, ses talons compensées, et se rendit au bar d’Ava. Elle ouvrit le bar, alluma les lumières, rangea quelques chaises tombées suite à une bagarre de la veille et se rendit derrière le bar.

Elle avait quelques clients, les motards habituels qui passaient par là pour boire un bon coup, quelques nanas agréables. Mais ce bar était beaucoup plus côtoyé en soirée. Elle servit ses clients, blagua avec quelques-uns, en charma d’autres et retourna derrière le bar. Son pouvoir était assez pratique, au final les hommes revenaient dans ce bar afin de consommer et de pouvoir la voir, avantageux, très clairement.

Styx haussa un sourcil quand la porte s’ouvrit. Elle arborait déjà son plus grand sourire, peu importe qui allait se trouver derrière la porte. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit ce gamin. Il s’était perdu ou quoi ? Elle retint un pouffement de rire à la vue du frêle jeune homme.

Celui-ci s’approcha d’elle, elle le fixa de ses beaux yeux aux cils armés de mascara, ce qui apparemment suffit à le déstabiliser pour qu’il finisse par presque tomber avant de se rattraper de justesse. Quel enfant, ça en serait presque mignon de le voir réagir à ses charmes ainsi, ça change de Bikers c’était sûr.

« Bon mon mignon, tu veux quoi ?  On ne sert pas de lait fraise ici petit »

Mais il ne se déstabilisa pas, il voulait un voyage en enfer hein ? Elle l’observa presque baver devant elle, posant ses coudes sur le comptoir en l’observant comme un gamin niais. Elle n’allait clairement pas lui servir un trip to hell si ?

Et quand elle l’entendit parler elle leva les yeux au ciel, ho un bavard. C’était elle qui allait passer un moment en enfer là. Et bordel cet accent. Dig ? Quoi Dig the color ? ça veut pas dire creuser ce mot ? Ho cherche dans ta mémoire ma belle… Bon ça voulait sûrement dire qu’il adorait, prends le comme un compliment. De toute façon tous les hommes te font des compliments ça ne peut-être que ça.

La Française posa ses yeux sur lui, sans avoir vraiment écouté ce qu’il avait dit et arborait un sourire aimable sur le visage. Bon il complimentait ses yeux, il complimentait ses cheveux, il avait bientôt fini ?

«  Mes ingrédients secrets pour une bonne mine sont des colorations roses et des sessions de sexe pour se maintenir en forme. »

Oui de parler de sex à un adolescent ne la gênait pas le moins du monde. Ça allait certainement être plus lui qui se retrouverait perturbé… En tout cas, elle allait lui servir son verre, le gamin allait sûrement pas tenir mais c’était pas son problème. De l’argent c’est de l’argent.

Elle le regarda, un verre entre les mains,  elle sortit toutes les bouteilles. Du Jagger Meister bien épicé, du red bull, du schnaps, un peu de fruit et des glaçons. Elle mit ça dans le shake et remua tout ça avant de lui verser dans le verre. Elle agrémenta le tout et lui tendit, tout en le gardant en main. Tendant son autre main pour avoir l’argent, lui indiquant le prix du cocktail.

Elle s’occupa d’autres clients ensuite. Clients qui d’ailleurs le regardaient du coin de l’œil. Faut dire qu’il n’avait pas la gueule typique des gens du bar.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Jude Atkins
Jude Atkins
Jude Atkins
 Habitant(e)
Jude Atkins
Sam 4 Jan - 21:04
« A short trip to hell »
Du lait fraise ? Berk, qu’est-ce qu’il irait faire avec du lait fraise, notre petit adolescent planté aux milieux des motards ? Non, non, que de mauvais goût ! Et puis, il était pas si petit que ça !  
Lui, il était définitivement plus lait au chocolat. Mais dans tous les cas, Jude n’était pas là pour boire ce genre de chose, non ! Il était là pour enjamber les règles comme un malotru et aller à l’encontre de la loi !

Dans un élan de génie, il avait choisi un nom de cocktail bien mystérieux qui ne laissait pas entrevoir du tout les ingrédients dudit cocktail, mais surtout, il avait choisi un nom qui envoyait du pâté. Ce n’est pas avec un mojito ou une margarita qu’il allait impressionner qui que ce soit par ici ! Surtout à la gueule des clients… D’ailleurs, il pouvait sentir leurs regards dans son dos, si ces derniers n’étaient pas dirigés vers la jolie dame qui lui préparait son verre. Bien qu’un frisson désagréable lui parcouru l’échine, Jude n’en avait rien à carrer du regard d’autrui. Il n’avait actuellement d’yeux que pour la barmaid et personne ne pourrait remédier à cela, pas même son dernier crush en date –encore moins son dernier crush en date.

À la mention du fameux « ingrédient secret » de la demoiselle, les joues du lycéen se colorèrent d’un rouge carmin très rapidement, rivalisant bien vite avec ses iris. N-N’avait-elle donc aucune honte ? Il n’osa piper mot après ça, se contentant de regarder la préparation de sa commande puis de remettre la somme demandée en dollars américain à la barmaid.

Okay, Inconnue 1, Jude 0.

Plutôt que de s’avouer vaincu, Jude attrapa sa boisson et la renifla. Y avait pas de paille ? Et la petite ombrelle pour faire jolie, là, non ? Bon. Tant pis. Il devrait faire sans. Son honneur était déjà écrabouillé comme une pierre après qu’il se soit ainsi comporté à la simple mention de secte. Secte ? Saxe ? Jude ne se rappelait plus du bon mot, mais il savait très bien de quoi il s’agissait. Son honneur n’irait pas plus mal s’il n’avait pas de papier crépon plié autour d’un cure dent pour décoré son verre.

Il sirota le contenu du verre, plutôt surpris de ne pas trop sentir le goût de l’alcool. Ça avait surtout goût de redbull, pour être honnête. Le verre servant de barrière, Jude en profita pour lancer un œil à l’employée qui s’était éloignée sans rien dire. Il n’avait même pas son nom !

Une vague de peine le parcouru. Ô tristesse, Ô désespoir ! Jude ne se reconnaissait plus. Mais il ne se reconnaissait pas souvent quand l’Amour était impliqué. En même temps, face à cette apparence physique, le brun doutait qu’un homme puisse lui résister. Et si des hommes n’avaient aucun remord à venir embêter même sa sœur Amaury alors qu’elle était en plein travail, il ne doutait pas que le quotidien de la femme aux cheveux roses soit très gai. Faisait-il parti de ces clients là ? Ces messieurs antipathiques et en chaleur ? Il n’avait que 17 ans et c’est ainsi qu’il tournait ! Qu’aurait dit Amaury, si elle le voyait actuellement, lui cherchant un moyen de faire la conversation avec une inconnue, l’inconnue ne pouvant pas mieux l’ignorer ?

Heureusement pour lui, il avait choisi un emplacement stratégique avant même de savoir qu’une bataille se jouait : la dame remplissant à la foi le poste de barman et de serveuse, il était nécessaire qu’elle revienne se charger en boissons au bar ! Or, où était-il assis, notre petit champion ? Eh oui. Que de génie dans cette si petite caboche !
Son verre était vide quand la charmante femme revint. Jude avait peut-être fait une connerie, ceci dit, maintenant qu’il sentait sa tête le tourner au moindre mouvement trop brusque. Et le sentiment de se faire observer ne l’aidait pas non plus à se détendre.

Okay, maybe having that cocktail wasn’t that good an idea. D’you have any lemonade, please ?

Il lança une moue tristoune à la madame, ne sachant pas comment s’y prendre pour avoir un peu de son temps. À ce rythme là, il pourrait dire adieu à ses maigres économies. Était-il si désespéré que ça ? Oui. Il se sentait terriblement seul ! Il ne voulait pas être abandonné encore une fois ! On avait le droit de se sentir seul lorsqu’on était entouré de vieux messieurs barbus, sans doute alcoolos ! Nan mais ! Les vieux messieurs barbus alcooliques en question pourraient bien attendre un peu.

How does one open a bar in the middle of the desert, by the way ? Isn’t it a bit scary ? I mean- I’m not scared ! But…Maybe a little. Wouldn’t it be better to work in town ? demanda t-il curieux.

Il se serait bien débarrassé de l'étiquette du petit frère collant. Cela ne plaisait sans doute pas à la femme mature qui était postée devant lui. Mais il ne savait pas exactement comment on pouvait se débarrasser d'une étiquette. Déjà qu'un morceau de papier à Night Vale pouvait être une vraie sangsue, alors quelque chose qui se colle ? Oof.
ft. Styx
Revenir en haut Aller en bas
Styx
Styx
Styx
 Habitant(e)
Styx
Dim 5 Jan - 14:21
A Short Trip To Hell

La jeune femme servit l’adolescent qui n’avait guère l’air d’être sûr de lui. Une fois qu’elle l’eut servit et qu’il fut rouge écarlate à cause de sa réflexion, elle s’en alla et retourna s’occuper d’autres clients en essayant de passer outre ce gamin….

Mais malheureusement, il était installé au comptoir et comptait bien lui tenir le crachoir, elle n’allait pas être tranquille de sitôt. Allez Styx, aie ton meilleur sourire et essaye de lui faire cracher le plus possible son fric. Gamin ou pas, ce n’est pas ce qui allait l’arrêter. Son job c’était de faire dépenser les gens, et elle le faisait sans hésiter.

Elle avait quelques réflexions de la part des habitués du bar et quelques bikers, mais c’était monnaie courante avec des beaufs de ce style. Ils voient un bout de sein et perdent tout contrôle… vraiment pitoyable.

Elle revint au comptoir et jeta un œil au verre du gamin… déjà vide sérieusement ? il y en avait un qui allait tomber bien vite. Enfin bon, elle n’allait rien dire, elle était la première en France à boire alors qu’elle n’avait pas foncièrement l’âge, elle n’allait clairement pas réprimander les jeunes. Et surtout pas dans cette ville.

Son regard se posa donc sur lui, elle émit un ricanement quand il lui dit que le cocktail n’était pas une bonne idée.

« Ho vraiment ? Tu vas me dire qu’un gamin de quoi.. hum… 15ans ? ne tiens pas l’alcool. Quel choc je n’aurais pas cru »

Oui, on pouvait dire qu’elle se moquait de lui, très clairement. Et elle n’avait aucune pitié, et c’est cela qui était grisant.

«  Baby veut une petite limonade, ho »

Elle prit une limonade artisanale dans son frigo, limonade en bouteille, elle lui versa dans un verre, rajoutant une paille et une rondelle de citron et un petit parasol. Elle lui tendit en prenant l’argent.

Elle rangea cela dans la caisse et le regarda, elle aurait presque eu pitié de lui, pauvre gosse.

« Moi et ma patronne on travaille là, et on vit juste à côté. Un peu excentré de la ville mais on fait largement notre chiffre. Par contre… je me demande, qu’est ce qu’un gamin de ton âge vient foutre ici, et pourquoi il commande de l’alcool qu’il est même pas capable de tenir… t’essaye d’impressionner quelqu’un ? »

Par acquis de conscience, elle se dit qu’elle ne pouvait pas laisser le gosse dans un tel état, elle se mordit la lèvre et réfléchit… bon.

Elle prépara tranquillement un thé au miel et au citron. Elle qui faisait beaucoup de soirées, elle connaissait pas mal de remèdes anti-cuite ou anti gueule de bois. Et elle se doutait que le gamin devait pas vivre seul. Pour éviter d’avoir des soucis pour lui avoir filé de l’alcool autant que ça ne se voit pas. Le thé permet de s’hydrater, une tranche de citron a l’intérieur pour son effet anti vomitif, et du miel afin que le corps métabolise plus vite l’alcool et que le gamin ai du sucre dans le sang.

Elle lui tendit, ainsi qu’une coupelle avec des gâteaux apéros, histoire qu’il ai quelque chose dans le ventre.

«  T’inquiète pas c’est gratuit. C’est pour éviter que t’ai une gueule de bois. Fais moi confiance j’m’y connait »

Puis elle repartit s’occuper des autres clients. Quelques remarques graveleuses, et elle en jouait. Elle fit consommer d’autant plus les habitués. Puis elle nettoya les tables et le comptoir tranquillement.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Jude Atkins
Jude Atkins
Jude Atkins
 Habitant(e)
Jude Atkins
Dim 12 Jan - 11:45
« A short trip to hell »
Non. Jude ne bouderait pas. Il n’allait pas se mettre à ronchonner dans son coin. Il ne le ferait pas, même si la jolie dame se mets à se moquer de lui lorsqu’il demande une boisson sans alcool. Elle devrait être contente de ne plus servir d’alcool à un mineur ! Si la police secrète était là, elle ne ferait pas autant la maligne ! Et puis, quand il le voulait, Jude savait se montrer mature et raisonnable. Ahem. Oui. Et puis, sa tête tournait déjà assez comme ça.
Alors, à la place, il lui offre son plus beau sourire d’enfant candide. Une rangée de dents bien blanches et polies qui se découvre au jour.Et qui est sans doute un poil flippant quand elle est accompagnée des grands yeux rouges noir et carmin du garçon. Mais, d’après sa sœur, il y a un certain charme là-dedans. Amaury dit sans doute ça pour le faire se sentir mieux. Après tout, il a déjà réussi à faire fuir l’un des flamants roses de la vieille Josie avec ce même sourire. Ils sont en plastique et n’ont qu’une seule patte pourtant !

Enfin. Jude se concentre sur son verre qu’il sirote un moment en écoutant la femme aux cheveux roses.

I dunno, I was walking. Répondit-il, comme s’il s’agissait d’une explication valable. And I got there. And then I wanted to try alcohol. But it’s not as good as the old people say. I should’ve known, I usually don’t like grown up stuff.

Un vrai Peter Pan le Jude, parfois. Quand on lui tend un thé et une boîte de biscuits salés, Jude zieutte le contenu de la coupelle avant d’en attraper une poignée. Il ne touche pas au thé tout de suite, doutant aimer cela. Mais il y a autre chose qui le perturbe…

D-does alcohol turn you into wood ?! I don’t want to become a piece of bark! I’m already highly flammable, you know !


Discrètement, avec son entraînement de charlatan, il glisse une partie des gâteaux dans la poche de sa veste. Quoi ! Ne le jugez pas ! Il lui faut bien des réserves pour faire le chemin du retour ! Le reste fini instantanément broyé entre ses quenottes, et, une fois la bouillie avalée, il fait passer le tout avec le reste de sa limonade. Puis il jette un regard méfiant au thé encore chaud. Huh… Weird kid.

Le thé le regarde, et il lui lance un nouveau coup d’œil.

I’m not sure I trust you, cup. Can I trust you ? murmure-t-il à l’intention de la tasse.

Puis il finit par avaler le thé maintenant tiède. Uh. Ça a goût de feuille et de citron. Et ça lui rappelle ces cookies que Jeremy Porter avait essayé de vendre à une époque, sans grand succès. Bien évidemment que ça n’avait pas marché. Les cookies de Jude étaient les meilleurs, pas besoin d’aller chercher des goûts farfelus pour mieux vendre. Débutants.

Avec toute la flemmardise d’un adolescent de 17 ans, Jude s’étale sur le comptoir, la tête dans ses bras, tournée en direction de la serveuse. Cette dernière était présentement occupée à nettoyer les tables, les clients quittant l’établissement peu à peu. Ils n’étaient qu’en début d’après midi pourtant. Peut-être reviendraient-ils dans la soirée ?

Are you having fun, living, Miss? Working here?
demande-t-il soudain.


ft. Styx


FicheRelationsRPs#66cccc
Revenir en haut Aller en bas
Styx
Styx
Styx
 Habitant(e)
Styx
Jeu 16 Jan - 16:05
A Short Trip To Hell

La jeune femme était tout de même plus ou moins professionnelle. Bon okay elle avait filé de l'alcool à un scout mais ça ne comptait pas. C'est pas comme si elle l'avait forcé non plus. Il lui demandait elle le servait.

Au moins le jeune homme allait boire son thé. C'était ptet pas des plus délicieux mais ça allait lui faire du bien c'était certain. Avec son pouvoir elle pourrait certainement bien s'amuser avec lui. Mais les puceaux c'était pas son style à dire vrai.  Alors elle allait le faire finir de boire son thé et le faire rentrer chez lui bien gentiment. Ce n'était vraiment pas le genre de garçon qu'elle voulait utiliser comme un jouet.

Le gamin lui sourit en retour quand il lui sourit. Mais bon, son sourire était beaucoup plus doux que celui du jeune homme. Et beaucoup plus attrayant.

Généralement quand elle souriait, les regards des hommes du bars se tournaient vers elle. Sûrement en train de s'imaginer embrasser ou mordre ses lèvres pulpeuses et rosées. Ou bien d'imaginer cette bouche sur leur.. Enfin passons.

Elle avait de la chance. Elle ne s'était jamais énervé au travail pour l'instant. Risquait elle de perdre des clients si elle le faisait ? Sûrement. Autant éviter donc…

Elle l'écouta donc répondre à sa question.

" Ca me paraît pas très justifié tout ça." dit elle en haussant les épaules. " enfin qu'importe. Et t'inquiète pas. T'as tout le temps avant de t'y intéresser. L'alcool n'est clairement pas une priorité mon grand "

La jeune femme prépara quelques verres pour certains de ses clients. Whisky ou Vodka, du moins des alcools forts. Elle alla les servir, récupérant leur argent sous leur regard graveleux, avec un léger sourire.

Elle revint devant le jeune homme et le regarda. Quel étrange garçon.

" Non ça ne te transforme ni en bois ni en écorce. Regarde moi et regarde les clients la bas. On t ils l'air d'être en bois ?"

Elle rit de ses propos ahurissant. Mais qu'importe, après tout ils étaient à Nightvale. Tout ce qu'il disait n'était pas si dingue que cela pour cette ville.

Puis pendant qu'il parlait à sa tasse, elle s'éloigna pour aller nettoyer les tables des clients qui partaient peu à peu. Ils se retrouvaient quasiment seuls, avec quelques autres clients. Elle se penchait pour nettoyer les tables. Ce qui mettait en avant son décolleté ainsi que ses fesses. Elle revint ensuite au comptoir

Elle haussa les épaules à sa question, elle ne s'y attendait pas.

" Honnêtement je viens d'arriver. Je suis nouvelle dans cette ville. Et je vis à quelques pas d'ici, mais c'est plutôt sympathique à dire vrai. Et toi où habite tu ? Il doit y avoir quelques réseaux de bus pour ne pas que tu rentre à pieds. Le soleil commence à se coucher et il va faire froid petit "


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: