-31%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil à réduction de bruit active – Bose Headphones 700
274.01 € 399.95 €
Voir le deal

 :: LES MÉANDRES DE L'OUBLI :: Le Voïd Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Because the blood that we spilled can never be undone...
Abaddon
Abaddon
Abaddon
Étranger(e)
Abaddon
Mer 8 Mai - 15:39
feat Corvo Attano (mask on)
Abaddon
- Abaddon a des millénaires, si bien qu'il ne se souvient même pas de son âge.

- Il fut autrefois un Archange, surnommé "le Destructeur" par ses pairs, péjorativement.

- Il détruit des Mondes entiers car il les considérait comme néfaste pour les autres.

- Il fut jugé fou et déchu par le Conseil Céleste, puis exécuté par son frère, son corps jeté dans un gouffre.

- Sentant le coup venir, il avait préalablement mit enceinte une humaine. Il pu, des siècles plus tard, se réincarner dans le corps de l'un de ses descendants.

- Fou de rage pour avoir ainsi été "trahi" il embrassa son surnom de Destructeur et devint un véritable fléau.

- Il trouva quelque temps plus tard la paix en devenant Commandant, puis Dieu du Monde des Rêves.

- Il trouva son âme sœur en une puissante femme ayant le même rêve que lui. A cause d'une illusion, il la brûla et consuma son âme, la prenant pour une ennemie.

- Ne voyant pas de moyen de gagner, il fuit pendant un massif assaut sur son Monde qui massacra tous ses habitants et amis.

- Désormais humain, il trouva un moyen de conserver son immortalité. Psychologiquement détruit, il prit tout de même sous son aile une jeune fille traquée par des Démons, se jurant de la protéger.

- Il se retira des intrigues et des massacres avec sa fille adoptive et son fils, perdant contact avec ses derniers amis.
Physique
Pour commencer, Abaddon a une apparence humanoïde, désolé de gâcher vos espérances de voir débarquer un monstrueux vengeur. Mesurant dans les 1m85, il a une taille plutôt moyenne pour un homme. Quelle serait l’utilité d’être trop grand, de toute façon ? La peau mat, son corps est parfaitement sculpté sans être trop imposant pour un maximum d’efficacité au combat rapproché. Ce corps parfait est un vestige de son temps passé à un être un Ange Destructeur, bâti pour le combat, censé lui conférer force mais aussi agilité. Ses yeux grands ouverts sont pourvues d’Iris dorées très aisément remarquables, eux aussi issus d’une vie mouvementée désormais révolue. Toujours est-il qu'ils font leur effet chez la gent féminine -et peut-être masculine aussi, mais il ne mange pas de ce pain là.- Aussi beaux soient-ils, ses yeux sont parfois partiellement masqués par quelques mèches de ses cheveux mi-longs et d’un rouge flamboyant, qui ont tendance à retomber devant son visage. Globalement les traits de celui-ci son plutôt fins, mais il arbore souvent une expression très fermée lui donnant un air plus dur et asocial, ce qui lui correspond au final assez bien.

Oui, Abaddon est beau. Cependant, vous n’aurez que peu le loisir de l’admirer, puisque sa tenue de prédilection a tendance à camoufler absolument tous ses attributs. Premièrement car par-dessus son t-shirt assez près du corps -pour ne pas gêner ses mouvements-, il porte un long manteau noir sur lequel il dispose dagues de lancer, potions et autres joyeusetés pour les quelque fois où il se lance en chasse d’une ou deux têtes mises à prix pour arrondir ses fins de mois. Ce manteau sombre se termine par une large capuche cachant ses cheveux aussi atypiques que voyants. L’ancien Ange ponctue de plus cette charmante tenue par un masque tout aussi sombre, gris métallique et semblant représenter un crâne au sourire dérangeant figé. Les lentilles placés au niveau de ses yeux ne gênent aucunement sa vision et sont en plus de cela ajustable, juste au cas où. Protection supplémentaire et moyen d’éviter que ses ennemis ne lisent en lui, la véritable raison du port de ce masque s’est un peu perdu au fil du temps mais Abaddon s’en est parfaitement accommodé et est maintenant habitué à porter ce second visage. Tout cet attirail lui donne un air on ne peut plus lugubre et repoussant, nombre sont ceux à être dérangés par son masque ce qui ne le dérange pas le moins du monde. Au final, les rares personnes avec qui il s’affiche constamment démasqué sont celles qui lui sont le plus cher.
Mental
Vous qui lisez ces lignes, vous vous demandez sans doute quelle est la psyché d’un ancien Ange qui a baroudé pendant des millénaires et a exterminé des peuples tout entier, qui s’est battu contre des engeances cosmiques et des Démons. Ou alors, vous vous ennuyez et n’avez rien trouvé de mieux à faire que de lire cette fiche. Si c’est la deuxième option, vous avez besoin de repenser votre mode de vie.
Enfin bref, passons au vif du sujet. Abaddon est torturé, tout d’abord. Non, ce n’est pas la joie. Ayant fait beaucoup, beaucoup de choses par le passé qui le hantent encore aujourd’hui, il pense à ses anciennes actions quasi constamment et cela ne lui fait pas de bien du tout et le tourmente jour et nuit. Très pudique et fier, il ne le montrera cependant jamais excepté aux personnes qu’il aime réellement -notez bien le verbe aimer, et pas seulement apprécier- et gardera en règle générale ses états d’âme pour lui et lui seul afin de rester l’homme fort qu’il doit être pour réaliser ses objectifs. Il considère en effet que trop se dévoiler serait une marque de faiblesse de sa part, n'ayant jamais eu l'habitude des confidences et n'ayant jamais vraiment été bon pour remonter le moral des gens non plus. Il préfère donc rester formel et concentré sur son but. Car des objectifs, il en a et pas qu’un peu figurez-vous. Cet homme veut ni plus ni moins que trouver un moyen d’instaurer une paix durable au sein de tous les Mondes possibles. Inutile donc de vous dire que ce n’est pas gagné. Abaddon n’est cependant pas un simple utopiste qui espère que la paix va lui tomber dans le creux de la main: il sait qu’il va devoir se battre pour atteindre cette paix et il est prêt à absolument tout pour cela. Il pense que le seul véritable moyen d’arriver à ses fins est de percer les secrets cachés derrière la création et l’administration des Mondes, les grandes Lois derrières les Divinités qu’il a pu croiser dans sa vie, et accumuler assez de puissance pour modifier celles-ci. Après tout, si vous êtes capables de modifier les lois de l’existence eux-même, la paix devient possible n’est-ce pas ?

Cet objectif semblant irréalisable, Abaddon y croit pourtant bel et bien. Il a sacrifié bien trop de temps, d’êtres chers et de santé mentale dans celui-ci pour abandonner maintenant, car cela signifierait qu’il se trompait depuis le début, et réduirait tous ses efforts à néant. Ainsi, même si le bougre s’est calmé depuis ses mauvais jours et n’est plus aussi enclin à tuer toute personne dont le visage ne lui revient pas assez, il ne laissera personne se mettre en travers de son chemin et de sa mission, qui passe avant tout ou presque. Retenez que tant que vous n'êtes pas une menace directe pour lui ou ses idéaux, il y a peu de chance qu'il attente à votre vie.
Enfin, il a tendance à, comment dire… être un connard. Souvent las du fait de son passif très mouvementé, il n’hésite pas à rembarrer les personnes qui l’ennuient ou l’énervent, le tout en leur faisant sentir qu’il leur est supérieur. Cela a tendance à placer des barrières entre lui et les gens et c’est parfaitement ce qu'il souhaite car au fond, le bougre s’attache un peu trop facilement aux gens à son goût. Et puisque tous ceux qu’il a aimé sont morts ou ont disparu, être aigri évite ce genre de choses d’arriver de nouveau. Compte tenu de ça, on peut lui pardonner un peu de connardise, n’est-ce pas ? Ajoutez à cela une bonne dose de méfiance voire de paranoïa depuis qu'il s'est fait poignarder dans le dos par son frère, et vous obtenez le Mental d'Abaddon.
Histoire
Allongé sur le toit d’un grand bâtiment, Abaddon scrutait le ciel étoilé, pensif. D’un geste machinal de la main il écarta une mèche de cheveux lui cachant la vue, avant de lever sa paume vers le ciel, la refermant sur cette lune qu’il ne pouvait atteindre. Un long soupir fut poussé et il ferma les yeux.
Tellement absorbé par ses pensées, l’homme ne décela pas des bruits de pas feutrés qui s’approchaient rapidement. C’est le raclement de gorge de la personne à sa droite qui le fit se redresser légèrement et observer la louve au pelage immaculé qui se tenait devant lui. Les yeux d’un bleu profond de l’animal semblaient lui sonder l’esprit, alors que les quelques lignes de la même couleur dispersées sur son pelage luisaient.

Je ne t’ai pas entendue arriver… tu es là depuis longtemps ?
Je viens d’arriver.

Le canidé avait une douce voix de femme, presque chantante. Se redressant, elle se métamorphosa en un clin d’oeil en une belle jeune fille, aux cheveux blancs retombant sur ses épaules et aux yeux toujours aussi envoûtant. Sa peau on ne peut plus blanche sans être maladive et ses lèvres pulpeuses bleues lui donnaient un air atypique, mais terriblement attirant pour le commun des mortels. Mais pas pour Abaddon.

Tu avais l’air perdu dans tes pensées. Cela arrive de plus en plus souvent ces derniers temps. Tu veux repartir, n’est-ce pas Papa ?

L’homme se releva et dirigea son regard vers la voûte céleste. Il n’était de toute évidence pas dans son assiette.

Je suis le dernier ma puce, le dernier. L’Ordre, le Rêve, les Cieux, disparus, détruits, morts. Même les Enfers ne donnent plus signe de vie. Les derniers Cultistes non plus. Et, pour la plupart au moins, je suis directement ou indirectement responsable de cette hécatombe. J’aurais pu faire tellement plus… j’ai échoué, tu comprends. Quant à Elle, les Dieux seuls savent ce qu’elle complote. Elle a l’air de s’être calmé, mais je ne la connais que trop bien.

Silencieuse, la jeune femme se contentait de regarder son père.

Je sais que cela fait longtemps depuis que je suis devenu humain et t’ai adopté mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a quelque chose que j’ai manqué. Qu’il y a des endroits, là, quelque part, qui pourraient avoir mes réponses voire… les ramener.
Ramener ton Monde ? Tu sais que s’ils revenaient et apprenaient que tu les as abandonnés, ils pourraient vouloir ta tête.
Je le sais bien, mais si je découvrais un moyen de tous les ramener, je n’hésiterais pas un seul instant. Je n’aurais jamais dû être aussi lâche.
Tu es trop dur avec toi-même, Papa…
… Kss. Quelqu’un doit bien l’être.

Un silence s’ensuivit. La jeune louve rejoignit son père et lui prit la main, regardant le ciel étoilé avec lui, à ses côtés.

… un jour, lors de mes Destructions, commença Abaddon, j’ai croisé le regard d’un père et sa fille postés comme nous actuellement. J’avais créé une sphère qui s’approchait dangereusement de la ville, s’apprêtant à la raser, et ils sont restés plantés là à la regarder s’abattre sur eux, ensemble jusqu’au dernier moment main dans la main...
... Kss, je me demande si je ne suis pas simplement trop vieux pour ce genre de conneries. Je ne suis plus aussi fougueux qu’à l’époque. Je ne suis même pas capable de te donner mon âge.


Sa fille lui serra la main un peu plus fort, et sorti de sa tunique un masque gris, qu’Abaddon reconnu instantanément. Le regardant dans les yeux, elle le lui plaça dans les mains.

Promets-moi juste que tu nous reviendras. Ne cherche pas inlassablement jusqu’à ce qu'il soit trop tard et que l’un d’entre nous meure, je t’en prie.
Je reviendrais, je te le promets. Je ne vous laisserai pas disparaître, vous aussi. Prends bien soin de ton frère en mon absence, il a tendance à… hmpf, être comme moi. Et si les problèmes frappent à notre porte… Abaddon leva la main en jetant un œil à l’ombre de sa fille Tu me contactes immédiatement.

L’homme mit le masque sur son visage une fois de plus et serra son enfant dans ses bras. Se séparer d’elle et de son frère lui faisait mal, mais il le devait, il le savait. Il ne voulait pas dire au revoir à son fils, car il craignait de ne jamais partir s’il commençait à s’enliser dans des adieux larmoyants. Ce n’était pas son genre, voilà tout.

Se soustrayant finalement à l’étreinte de sa protégée, il se concentra quelques instants et écarta les bras, formant un grand portail violacé. D’imposantes ailes noires formées d’une étrange matière firent aussi leur apparition, et le Destructeur fonça dans son portail grand ouvert sous l’œil triste de son enfant. A peine celui-ci fut traversé, l’être calcula une nouvelle destination et en ouvra un second qu’il traversa aussitôt, dans son élan. Puis ce fut le tour d’un troisième, puis d’un quatrième, encore et encore. Il devait arriver à des endroits inexplorés, à des lieux où il trouverait des réponses. Il était un Voyageur hors pair, il trouverait un jour ou l’autre un tel lieu, il le savait. Il le devait.

Cela faisait des jours qu'il volait sans arrêt à travers des centaines de portails, mais il n'avait toujours pas atteint sa limite, n'avait toujours pas atterrit dans un lieu inédit. Il ne pouvait quand même pas avoir visité tous les Mondes, l'Univers entier, si ? De rage, il ouvrit un dernier portail, visant aussi loin qu'il pouvait et calculant à peine sa trajectoire. Une bouteille à la mer, une tentative qui n'avait aucune chance de réussir. Il s'y engouffrant tête la première et fit une longue chute menant à une dune de sable.

Se relevant, il observa longuement autour de lui. Il avait du mal à dire précisément où il était. De plus, il y avait quelque chose, quelque chose d'étrange flottant dans l'air. Une ville se trouvait plus loin. Ce lieu... était spécial.

... trouvé. Je pourrais bien découvrir ici ce que je recherche.
Derriere l'ecran
Antef, blablabla vous me connaissez pour la plupart. Smite>LoL et Méduse bae.
ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Glow Cloud
Glow Cloud
Glow Cloud
Déité souveraine
Glow Cloud
Jeu 18 Juil - 10:13
https://bienvenueanightvale.forumactif.com
Condoléances
En voilà un qui va bien se fondre dans le décor, pas vrai ? Bon, il ne faut pas être très regardant sur nos anges à nous à Night Vale, c'est tout un autre univers de bizarrerie, eh. En espérant que ce cher Abaddon trouve ce qu'il recherche ici... On ne sait jamais ce qu'il peut se passer à Night Vale après tout.  hihi

Tu peux dès à présent recenser ton avatar, poster ta fiche de lien, répertorier tes futurs RPs dans l'ordre que tu souhaite, t'inscrire sur les réseaux locaux autorisés, ou encore rechercher un partenaire pour RP et faire plus ample connaissance.

Et surtout, Bienvenue à Night Vale, Invité !
(c) ASHLING POUR EPICODE




Because the blood that we spilled can never be undone... GeMF73D


A͔̰̪̳͌̀̏͂l̡͔̺͓͈ͨ͒ͧ̄͛ͅl͇̥͒͢ ̖̤͉ͬH̩̠̽͗͐ͨ͋͜a̍̍͑̀ͮͮͬi̺͉̙̰̔͛̇͋͠l͚̍ͩ̐̂ ̳͟t̋͌̉҉͉h̹͎̦̖̙̔ͤ͠ȩ̗̫͔͇ͩͤ̅͂ͫ ͔̙͈̱̖̊ͨͩͪͭͪ̽ͅG̤̺̬͊ͩ̊̃̆̔͌l̠̖̼̹̋ͪ́̒o̗̜͔͙̤̒w̢ͬ̔́̈́ ̗̪͕ͮ̈́͐ͪ̇̽̚C̯̹̥͔̯͟ͅͅl̼͙̦͉̗̪̐̾̏̃ͧou̩̝ͅd̳̙͇ͦ̿ͮͥ̀̚
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: